Publié le 16 Août 2016

En septembre, vous pourrez découvrir le nouveau site floraauvray.com, agrémenté d'un blog intégré.

A bientôt !

Nouveau site, nouveau blog...

Voir les commentaires

Rédigé par Flora Auvray

Publié dans #J'aime

Publié le 11 Août 2016

Diane de Poitier
Diane de Poitier

En cette période estivale, je vais vous emmener à la découverte du château d’Anet, demeure de Diane de Poitier (1499-1566).

La vie de Diane de Poitier est passionnante ; en voici un bref résumé :

Mariée à 15 ans à Louis de Brézé alors agé de 57 ans, elle en eut 2 filles. Elle réconforte les enfants de François 1er (échangés contre leur père suite à l’emprisonnement de celui-ci). Le futur roi Henri II n’a alors que 6 ans, elle en a 20 de plus.

Après 17 ans de vie conjugale heureuse, Louis de Brézé décède. Veuve à 33 ans, Diane ne porte alors que du noir et du blanc, qui deviendront ses couleurs. Francois 1er lui confie ses fils. Une étroite complicité nait entre Diane et Henri.

L'avènement d'Henri II au trône marque son apogée. De toutes les femmes qui sont dans l'entourage du roi, Diane est celle qui est la plus avantagée dans la distribution des faveurs royales ; il lui offre notamment le château de Chenonceau, mais aussi bon nombre des biens de la maitresse de son père, Anne de Pisseleu.

Diane s'entoure d'une cour brillante et protège les artistes de son temps tel que le poète Pierre de Ronsard. Elle demande à l'architecte Philibert Delorme de concevoir le château d’Anet, qui sera décoré par le sculpteur Jean Goujon.

L'architecte ajoutera aussi le pont au château de Chenonceau pour permettre à Diane d'aller chasser de l'autre côté du Cher…

Lorsque le roi meurt accidentellement en 1559, elle se retire au château d’Anet où elle mourra à l'âge de 66 ans.

Diane aura toujours eu une hygiène de vie stricte et saine. Toujours très belle et paraissant jeune jusqu’à la fin de sa vie (ses cheveux étaient toujours d’un superbe blond vénitien), elle avalait des breuvages à base d’or pour prolonger l’éclat de sa jeunesse et de sa beauté tant admirées. Mais cette méthode - que je ne vous conseille pas ! - entraîna son décès…

Le château fut construit en à peine 5 ans, à partir du 1547.

« Dans le principal corps de logis sont aménagés les appartements de Diane et ceux du roi, ainsi que les salles de réception. L'aile gauche est affectée à d'autres appartements. L'aile droite abrite uniquement une immense salle des fêtes, dite " galerie de Diane " et masque la chapelle attenante dont on ne voit, de la cour d'honneur, que le dôme et les deux flèches de pierre en forme de pyramides. En contrebas du principal corps de logis s'étendent les jardins, entourés par une longue galerie dont deux pavillons carrés occupent les angles extrêmes et qui conduit à un grand bâtiment servant de salle de festin ou de bal. »

Le château, tel que visible actuellement, ne ressemble plus à ce qu’il était à l’époque de la belle Diane. La révolution et les années qui suivirent, faillirent lui être fatal. Confisqué et vendu comme bien national, il fut vidé de ces meubles, puis les démolisseurs s'attaquèrent à l'édifice ; le corps du logis central et une partie de l'aile droite furent détruits.

Ce qui reste du château (l’aile gauche et la chapelle) fut patiemment rénovés par les 5 générations de la famille qui en est propriétaire actuellement.

Ce château étant privé, on ne peut prendre de photos des intérieurs, c’est donc de l’extérieur que je vous le montrerai… Je vous invite à le visiter et à le découvrir de vos propres yeux !

http://www.chateaudanet.com

L'entrée du château. Le cerf et les chiens étaient à l'origine une horloge avec des automates !
L'entrée du château. Le cerf et les chiens étaient à l'origine une horloge avec des automates !L'entrée du château. Le cerf et les chiens étaient à l'origine une horloge avec des automates !
L'entrée du château. Le cerf et les chiens étaient à l'origine une horloge avec des automates !

L'entrée du château. Le cerf et les chiens étaient à l'origine une horloge avec des automates !

Le château vu du parc
Le château vu du parc

Le château vu du parc

La chapelle sous différents angles.
La chapelle sous différents angles.
La chapelle sous différents angles.

La chapelle sous différents angles.

Le monogramme avec un H et un D entrelacés, est l’emblème de Henri II et de Diane de Poitier. On le trouve dans le château d’Anet aissi que dans plusieurs autres demeures (au château de Henri II à Fontainebleau, au Palais du Louvre, au château de Chenonceau, au château de La Haye…).  La reine, Catherine de Médicis, modifia le monogramme en rallongeant les pointes des D pour en faire des C.

Le monogramme avec un H et un D entrelacés, est l’emblème de Henri II et de Diane de Poitier. On le trouve dans le château d’Anet aissi que dans plusieurs autres demeures (au château de Henri II à Fontainebleau, au Palais du Louvre, au château de Chenonceau, au château de La Haye…). La reine, Catherine de Médicis, modifia le monogramme en rallongeant les pointes des D pour en faire des C.

Le tombeau de Diane situé dans une deuxième chapelle à proximité du château

Le tombeau de Diane situé dans une deuxième chapelle à proximité du château

Voir les commentaires

Rédigé par Flora Auvray

Publié dans #J'aime

Publié le 6 Juillet 2016

Exposition des peintures de Béatrice Roche Gardies

L'exposition de peinture de l'artiste Béatrice Roche Gardies se termine le 16 juillet.

Voici un petit tour d'horizon pour ceux qui n'ont pu venir découvrir le travail de Béatrice au 6, rue de Vienne...

Elève de Philippe Lejeune, lauréate de nombreux concours, peintre agréée de l'Armée de l'Air, Béatrice a plus d'un tour dans son sac (de peintures à l'huile) !

Les peintures sélectionnées présentent des personnages dans des intérieurs souvent très architecturés.

Les contrastes entre les jeux d'ombres et les couleurs éclatantes et vibrantes y sont superbement rendus. Un vrai régal pour les yeux !

Exposition des peintures de Béatrice Roche Gardies
Exposition des peintures de Béatrice Roche Gardies
Exposition des peintures de Béatrice Roche Gardies
Exposition des peintures de Béatrice Roche Gardies

Voir les commentaires

Rédigé par Flora Auvray

Publié dans #Exposition

Publié le 27 Juin 2016

Vue sur la verrière et les niches oranges
Vue sur la verrière et les niches oranges

Travaux achevés dans un petit appartement situé dans le Marais à Paris.

Dans ce petit espace d'à peine plus de 30m2, la demande des clients était d'avoir 2 pièces un peu séparées. L'appartement ayant 2 expositions, il fallait conserver au maximum la lumière, tout en préservant un peu d'intimité.

Par ailleurs, ils voulaient une petite cuisine très bien équipée, beaucoup de rangements et une salle de bain confortable.

Après avoir fait la dépose des doublages, nous nous sommes rendus compte qu'il n'y avait aucune isolation thermique. Les doublages avaient par ailleurs état posés directement contre les pans de bois de la façade. Une isolation des 3 murs en contact direct avec l'extérieur a dont été réalisée en essayant au maximum de limiter l'emprise de celle-ci sur l'espace déjà assez réduit.

Un long pan de placards a été créé de l'entrée jusqu'au bout de la chambre. Ces placards peu profonds permettent cependant de ranger des vêtements (grâce à des penderies extractibles), des chaussures et tout le linge de la maison. Des niches oranges apportent de la lumière grâce à des réglettes Led intégrées et cassent la linéarité des placards.

Pour séparer l'espace salon de l'espace chambre, une verrière a été créée. Au lieu de la verrière d'atelier classique, j'ai eu envie de créer une sorte de vitrail avec des verres colorés, sablé ou armé. Cette verrière repose sur un placard bas (avec des portes coulissante coté salon) qui forme une tête de lit avec des liseuses intégrées coté chambre.

L'orange des niches du salon se retrouve en crédence du plan de travail de la cuisine.

L'évier noir (Franke) s'intègre parfaitement au granite Zimbabwe du plan de travail. Un ballon d'eau chaude extra plat posé horizontalement est caché dans les placards hauts de la cuisine.

En attendant de plus belles photos, voici un premier tour d'horizon.

Travaux en cours de réalisation
Travaux en cours de réalisation
Travaux en cours de réalisation
Travaux en cours de réalisation
Travaux en cours de réalisation
Travaux en cours de réalisation
Travaux en cours de réalisation
Travaux en cours de réalisation
Travaux en cours de réalisation

Travaux en cours de réalisation

Plan Avant

Plan Avant

Plan Après

Plan Après

Chantier fini
Chantier fini
Chantier fini
Chantier fini

Chantier fini

Voir les commentaires

Rédigé par Flora Auvray

Publié dans #Chantier fini

Publié le 9 Juin 2016

J'ai demandé à Marc Verneret de prendre quelques photos d'un appartement dont les travaux de restructuration ont commencé il y a quelques semaines.

Création de salles de bain, de dressings, rénovation complète de la cuisine, relookage complet, mais en conservant le charme de cet appartement stylé et parfois surprenant, comme ces radiateurs encastrés dans les cheminées des salons d'apparat !

Un voyage dans un univers en transformation…

Restructuration d'un appartement de 300 m2
Restructuration d'un appartement de 300 m2
Restructuration d'un appartement de 300 m2
Restructuration d'un appartement de 300 m2
Restructuration d'un appartement de 300 m2
Restructuration d'un appartement de 300 m2
Restructuration d'un appartement de 300 m2
Restructuration d'un appartement de 300 m2
Restructuration d'un appartement de 300 m2
Restructuration d'un appartement de 300 m2
Restructuration d'un appartement de 300 m2
Restructuration d'un appartement de 300 m2
Restructuration d'un appartement de 300 m2
Restructuration d'un appartement de 300 m2
Restructuration d'un appartement de 300 m2

Voir les commentaires

Rédigé par Flora Auvray

Publié dans #Chantier en cours

Publié le 30 Mai 2016

Exposition au Musée des Arts Déco
Exposition au Musée des Arts Déco

C'est une véritable frise chronologique de la mode française de 1715 à nos jours que présente actuellement le musée des Arts Décoratifs.

Une exposition superbe qui retrace les grandes tendances de la mode, en deux grandes parties :

- de 1715 aux années 1950 ; des styles précis se dégagent, chaque périodes étant mises en scène indépendamment les unes des autres avec un soin tout particulier de l'éclairage et des détails (papier peint d'époque, accessoires...).

- les collections des années 1960 à nos jours (plus hétéroclites) sont présentées sous la grande nef.

Pour tout renseignement :

Les Arts Décoratifs
107 rue de
Rivoli
75001 Paris

www.lesartsdecoratifs.fr

Il reste encore un peu de temps, puisque l'exposition ne se termine que le 14 août 2016.

Une exposition à ne pas manquer : Fashion Forward  au musée des Arts décoratifs
Une exposition à ne pas manquer : Fashion Forward  au musée des Arts décoratifs
Une exposition à ne pas manquer : Fashion Forward  au musée des Arts décoratifs
Une exposition à ne pas manquer : Fashion Forward  au musée des Arts décoratifs
Une exposition à ne pas manquer : Fashion Forward  au musée des Arts décoratifs
Une exposition à ne pas manquer : Fashion Forward  au musée des Arts décoratifs
Une exposition à ne pas manquer : Fashion Forward  au musée des Arts décoratifs
Une exposition à ne pas manquer : Fashion Forward  au musée des Arts décoratifs
Une exposition à ne pas manquer : Fashion Forward  au musée des Arts décoratifs

Voir les commentaires

Rédigé par Flora Auvray

Publié dans #Exposition, #Actualité, #J'aime

Publié le 17 Mai 2016

Saint Paul le Marais, face à la très belle église Saint Paul, un petit immeuble très ancien comme il y en a tant dans le quartier ; Au fond d'un long couloir, une minuscule petite cour, un escalier assez étroit qui dessert des studios.

Les clients, pour qui j'ai fini un petit appartement d'une surface similaire (voir article sur Eclat de rouge) souhaitent le transformer en 2 pièces confortables tout en conservant la lumière en double orientation, avec une "vrai cuisine", une salle de bain agréable et toujours beaucoup de rangements.

Le chantier touche à sa fin, mais avant de vous montrer les belles photos finales, voici quelques photos des travaux en cours...

De grands placards sont installés le long du mur d'entrée. Des niches oranges viennent l'égailler.

De grands placards sont installés le long du mur d'entrée. Des niches oranges viennent l'égailler.

Le coin cuisine et la salle de bain avant travauxLe coin cuisine et la salle de bain avant travaux

Le coin cuisine et la salle de bain avant travaux

Démarrage des travaux ; démolition, reconstruction, pose du carrelage (Casamood)...
Démarrage des travaux ; démolition, reconstruction, pose du carrelage (Casamood)...
Démarrage des travaux ; démolition, reconstruction, pose du carrelage (Casamood)...
Démarrage des travaux ; démolition, reconstruction, pose du carrelage (Casamood)...

Démarrage des travaux ; démolition, reconstruction, pose du carrelage (Casamood)...

Meubles en cours de pose… Prise de gabarit, pose du plan de travail en granite (Zimbabwe)… Bientôt pose de la crédence. Plus que quelques jours de travail et ce sera achevé !
Meubles en cours de pose… Prise de gabarit, pose du plan de travail en granite (Zimbabwe)… Bientôt pose de la crédence. Plus que quelques jours de travail et ce sera achevé !
Meubles en cours de pose… Prise de gabarit, pose du plan de travail en granite (Zimbabwe)… Bientôt pose de la crédence. Plus que quelques jours de travail et ce sera achevé !
Meubles en cours de pose… Prise de gabarit, pose du plan de travail en granite (Zimbabwe)… Bientôt pose de la crédence. Plus que quelques jours de travail et ce sera achevé !

Meubles en cours de pose… Prise de gabarit, pose du plan de travail en granite (Zimbabwe)… Bientôt pose de la crédence. Plus que quelques jours de travail et ce sera achevé !

Voir les commentaires

Rédigé par Flora Auvray

Publié dans #Projets en cours

Publié le 29 Avril 2016

Versailles

Versailles, on connait me direz vous… Certes, mais je vous invite à une petite visite pour voir les choses autrement… ou tout du moins en détail !

Quel fabuleux travail que celui de ces artistes du XVIIème !

Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles
Versailles

Voir les commentaires

Rédigé par Flora Auvray

Publié dans #architecture, #A découvrir

Publié le 11 Avril 2016

Chose promise, chose due ;

Je vais (enfin !) vous présenter en images un petit appartement terminé il y a déjà quelques mois… Mais le temps passe vite et les journées sont bien remplies !

Il s’agit d’un petit appartement de 26 m2 situé à Paris dans le 14ème. À l’origine, le lieu manquait cruellement de rangements. Il apparaissait très petit et assez vieillot. Tout, absolument tout, était à refaire !

Plus même que ce que nous avions imaginé au départ, car en cours de travaux, alors que l'entrepreneur commençait l'installation d'un faux plafond isolant, nous nous sommes aperçus que le plancher haut était en très mauvais état ; sous le plâtre, plusieurs poutres bois étaient fendues. Une reprise de l'ensemble du plafond avec des poutres IPN a dû être réalisée.

Pour rendre cet espace plus agréable et confortable, il fallait créer une unité d’ensemble, du salon / cuisine jusqu’à la chambre. Mes clients m'ayant indiqué qu'ils aimaient la couleur rouge, j’ai utilisé cette couleur pour dynamiser cet espace bas sous plafond, et situé au 1er étage donc pas très lumineux. L’ensemble a donc été imaginé dans une teinte gris taupe rehaussée, à des endroits choisis avec soin, d’un rouge rubis éclatant.

Je vous emmène pour une petite visite...

Vue sur le coin cuisine
Vue sur le coin cuisine

Tous les sols sont revêtus d’un même carrelage grand format en grès cérame de coloris taupe très clair, dont l’unité agrandit visuellement l’espace.

Dans la cuisine, l’idée était de créer un maximum de rangements sans toutefois alourdir l’ensemble. J’ai fait installer, sur 2 des 4 murs du salon, des placards qui s’élèvent du sol au plafond. Pour éviter l’encombrement de portes battantes, un des grands placards est fermé par des panneaux coulissants qui découvrent, en un seul geste, de nombreuses étagères. Pour simplifier la fabrication et donner du cachet à l’ensemble, toutes les faces intérieures des placards sont du même stratifié rouge que celui qui revêt les murs de la crédence.

La zone cuisine a été traité façon "alcôve" avec sous les meubles hauts, des caissons moins profonds qui, entièrement rouges, se fondent visuellement dans le mur de crédence. L’un d’entre eux dissimule un groupe filtrant, au-dessus de la table de cuisson posée à fleur de plan.

Le plan de travail, de faible épaisseur pour plus d’élégance, est en pierre de Cascais. Détail esthétique, les prises de courant visibles en crédence ont été choisies dans un coloris champagne (modèle « A Creation » de Jung) qui s’harmonise avec le ton taupe clair des portes des placards et du plan de travail. Cette cuisine est compacte mais entièrement équipée.

"Eclat de rouge", 26 m2 optimisé
"Eclat de rouge", 26 m2 optimisé
"Eclat de rouge", 26 m2 optimisé
"Eclat de rouge", 26 m2 optimisé

Le passage vers le couloir, sans porte pour gagner de l’espace, a été entièrement habillé de panneaux identiques aux portes de placards afin d’éviter toute rupture qui aurait mis les rangements trop en évidence.

La chambre a été aménagée dans le même volonté d’intégrer des rangements en toute discrétion. La tête du lit est encadrée de placards aux poignées discrètes, qui s’élèvent jusqu’au plafond dans un même coloris gris taupe. Des retours horizontaux en partie basse, de chaque côté du lit, forment des chevets utiles à la pose d’une lampe, d’un livre… Pour économiser l’espace, la chambre est fermée par une porte coulissante en verre sablé, qui glisse sur un rail apparent en inox.

"Eclat de rouge", 26 m2 optimisé
"Eclat de rouge", 26 m2 optimisé
"Eclat de rouge", 26 m2 optimisé

On retrouve la couleur rouge dans la salle de douche, où de grands carreaux rouge vif (MADE de chez Iris Céramica) recouvre les murs de la douche. Un ballon d'eau chaude extra plat a pris place à coté des toilettes. La salle de bains est aussi fermée par une porte coulissante, choisie en verre miroir pour respecter l’intimité tout en agrandissant l’espace. Et un grand miroir qui n’encombre pas l’espace, c’est tellement pratique pour se préparer avant de sortir !

"Eclat de rouge", 26 m2 optimisé
"Eclat de rouge", 26 m2 optimisé
"Eclat de rouge", 26 m2 optimisé
"Eclat de rouge", 26 m2 optimisé

Et voici quelques photos : Avant et pendant les travaux… au moment du renforcement du plancher, de l'installation du placard de la chambre...

"Eclat de rouge", 26 m2 optimisé
"Eclat de rouge", 26 m2 optimisé
"Eclat de rouge", 26 m2 optimisé

Voir les commentaires

Rédigé par Flora Auvray

Publié dans #Chantier fini

Publié le 6 Avril 2016

Je voulais poster un article sur un petit appartement terminé depuis plusieurs mois déjà… le temps me manque ! Mais voilà que l'actualité me fait changer mon programme : Au lieu de la présentation de l'appartement, je vais vous "parler" d'une exposition à ne louper sous aucun prétexte !

Premièrement, parce qu'elle se situe dans un lieu assez méconnu, mais néanmoins admirable ; le couvent de l'Annonciation 222, rue du faubourg Saint Honoré dans le 8ème arrondissement.

Mais surtout car il se dégage du travail de Pauline Ohrel, de la beauté, de la délicatesse, de la douceur… alliées à une force inouïe ! De la dextérité aussi qui force l'admiration…

Donc, je ne peux que conseiller d'y courir… pour prendre le temps de la contemplation.

Exposition Pauline Ohrel
Exposition Pauline Ohrel
Exposition Pauline Ohrel
Exposition Pauline Ohrel
Exposition Pauline Ohrel
Exposition Pauline Ohrel
Exposition Pauline Ohrel
Exposition Pauline Ohrel
Exposition Pauline Ohrel
Exposition Pauline Ohrel

Voir les commentaires

Rédigé par Flora Auvray

Publié dans #Actualité, #Exposition