Visite de la cité Frugès de Le Corbusier à Pessac

Publié le 10 Octobre 2014

Visite de la cité Frugès de Le Corbusier à Pessac

Daniel Audrerie, architecte et peintre, habite dans le bassin d'Arcachon. Lorsque je suis descendue le voir dans son atelier pour choisir les toiles qui sont actuellement exposées dans l'agence, il a accepté avec joie de faire un petit détour par Pessac.

Quelle joie pour moi de visiter la cité-jardin Frugès dessinée par Le Corbusier et son cousin Pierre Jeanneret. 51 maisons sur les 135 initialement prévues s'alignent suivant un tracé bien établi.

L'industriel sucrier bordelais Henri Frugès (qui était aussi artiste - peintre, musicien…) souhaitait faire construire des maisons pour ses ouvriers. Il commenca par commander en 1924 une cité ouvrière (6 maisons + un bâtiment collectif) à Lèges-Cap-Ferret. Le Corbusier y fut un peu "à l'étroit"… Frugès lui propose alors un projet de plus grande envergure ; 135 maisons ouvrières à Pessac. Il s'agit de ce que l'on peut appeler une utopie urbaine ; créer à l'époque des maisons pour ouvriers avec jardins potagers, terrasses, garages (il faut se replacer dans l'époque et imaginer que les ouvriers n'avaient pas encore accès aux voitures), chauffage centrale, buanderie, plans ouverts...

Construites entre 1924 et 1926, les maisons sont de 6 types différents : zigzag, quinconce, gratte-ciel, arcade, maison isolée et jumelles.

Le Corbusier, en avance sur son temps, a prévu des équipements que les utilisateurs n'ont pas su ou pas pu utiliser comme le concepteur l'avait imaginé ; les garages ont été transformés en chambre, des volets, des décors ont été ajoutés… dénaturant le projet initial. Puis, les maisons se sont dégradées...

Aujourd'hui, plusieurs ont été rénovées, repeintes (en respectant les codes couleur). Le résultat est stupéfiant de modernité et de beauté. Des amateurs (souvent des architectes) les rachètent et leur redonnent une jeunesse qui fait plaisir à voir !

Par ailleurs, la Ville de Pessac a acquis une maison "gratte-ciel", transformée en Maison Frugès-Le Corbusier, ouverte à la visite et dans laquelle ont lieu diverses expositions tout au long de l'année.

Des maisons rénovéesDes maisons rénovées
Des maisons rénovéesDes maisons rénovées
Des maisons rénovéesDes maisons rénovées

Des maisons rénovées

D'autres encore en l'état ou dénaturée !D'autres encore en l'état ou dénaturée !D'autres encore en l'état ou dénaturée !

D'autres encore en l'état ou dénaturée !

Rédigé par Flora Auvray

Publié dans #J'aime, #architecture

Repost 0
Commenter cet article